top of page

L'interview Life! d'Alain Renaudin


Quelle est votre relation à la biodiversité et au vivant ?


Ma relation à la biodiversité et au vivant est un peu comme celle que nous pouvons avoir avec un ami perdu de vue et avec qui on aimerait recréer du lien, avant qu'il ne soit trop tard, comme cela peut arriver aussi avec un membre de sa propre famille, lorsqu'on pressent qu'on a déjà perdu beaucoup de temps, qu'il faudrait prendre l'initiative, avant, comme on le redoute déjà, que chaque jour de relation perdu rende les retrouvailles plus difficiles encore. On s'est perdu de vue avec la nature, et plus le temps de cette distanciation écologique passe, plus on prend l'habitude de vivre l'un sans l'autre, plus la vie s'appauvrit, plus le temps passe, moins on a de choses à se dire. Il faut accepter que ces retrouvailles soient aussi un inconnu, il faut les provoquer et lâcher prise, sans attendre de tout raisonner à l'avance, provoquer la rencontre et voir ce qu'elle produit. La nature, c'est comme cet ami avec qui on voudrait rattraper le temps perdu avant qu'il ne soit trop tard.


Quel est l’enjeu de biodiversité qui vous tient le plus à cœur ?


Question difficile. Le Vivant ne hiérarchise pas. Je voudrais qu'on cesse de couper des arbres et de raser les campagnes ! C'est à chaque fois un déchirement et une grande désespérance de voir les projets humains l'emporter sur les enjeux de biodiversité, et surtout le plus souvent inutilement. Je voudrais qu'on cesse de construire des routes, des ronds points, des centres commerciaux, des hangars ... surtout lorsque des bâtiments désaffectés continuent d'habiter le présent comme des fantômes du passé.


Quel est votre voeu N°1 pour le vivant ?


Réussir à établir un indice de biodiversité et le suivre sur BFM comme on suit les cours de bourse et les indices de PIB à longueur de journée ! Que cet indice permette de valoriser les entreprises et les collectivités publiques, que chacun puisse facilement y contribuer et voir le résultat collectif produit. Que cet indice de valeur ajoutée vivante serve à bonifier économiquement les activités humaines et les territoires '"ici on crée de la biodiversité", qu'on sorte de la seule contribution morale ou philanthropique, que la biodiversité deviennent d'intérêt économique.


Vous présenterez notamment l’exposition 'Nature championne & inspirante’. Quelle est l’ambition de cette exposition?


Cette initiative a un objectif et une motivation simples : rendre hommage à cette nature championne et remettre gentiment l'homme à sa place, pour redevenir admiratif, fan et supporter de ces champions anonymes du quotidien, ces athlètes de la biodiversité, qui manquent à la fête, mais qui pourtant rendent possible la fête de la vie sur Terre. Cette nature championne est notre meilleure capitaine et coach de notre avenir.



 

Alain Renaudin

Président de l’agence conseil en stratégie, innovation durable et biomimétisme NewCorp Conseil, Fondateur de Biomimexpo et à l'initiative du collectif Biomim'Invest. Ancien dirigeant de l’Institut Ifop et président de DDB Corporate. Diplômé en sciences économiques de l’Université Paris Sorbonne et d’un master de Sciences Po Paris. Prospectiviste, auteur, conférencier et TEDx speaker, convaincu qu’en faisant équipe avec la Nature, l’Homme et les organisations ont tous les moyens pour rebâtir un futur innovant et en communauté de destins mutuellement profitables.

Comments


bottom of page